Carrefour se googlelise

Cela fait un an que Amazon le géant de l’e-commerce a fait trembler l’industrie alimentaire avec le rachat de la chaîne américaine spécialiste bio Whole Foods Market. Un rachat qui s’élève à plus de 14 milliards de dollars et qui a fait frémir les grands distributeurs du monde entier.

 

UNE ALLIANCE DIGITALE INÉDITE ET STRATÉGIQUE

 

Carrefour, l’enseigne du groupe Carrefour depuis 1960 et historique distributeur français a donc lui aussi décidé d’évoluer et de prendre un nouveau virage. Pour une première en France, le distributeur va s’associer avec Google afin de proposer une expérience d’achat inédite. Véritable événement, cet accord traduit l’ambition de Google à faire face à l’appétit sans fin d’Amazon. C’est la toute première fois que Google s’engage avec un distributeur en Europe afin de présenter une toute nouvelle offre de e-commerce alimentaire, une offre qui va véritablement révolutionner les habitudes des consommateurs. 

  

MAIS COMMENT CETTE ASSOCIATION VA-T-ELLE S'OPÉRER ?

 

C’est l’assistant vocal de Google qui est au coeur du projet. A partir de 2019 il permettra de commander ses achats chez Carrefour. Tout ceci sera aussi possible avec l’aide de l'enceinte connectée de Google “Google Home” et également grâce à une nouvelle interface de Google “Google Shopping”. L’objectif de Carrefour est de simplifier les consommations de ses clients. Ainsi les consommateurs pourront gérer leurs courses simplement avec l’aide de la voix. Après l’opération les utilisateurs pourront être livrés à domicile ou récupérer leurs commandes en magasin. Afin d’humaniser au maximum l’offre digitale, l’assistant vocal s’appellera “Léa”. “Léa” fera donc face à “Alexa”, l’assistant vocal du grand rival Amazon.



COMMENT CARREFOUR VA-T-IL FAIRE POUR ÊTRE A LA HAUTEUR DE GOOGLE ?

 

Carrefour va dès cet été mettre en place un laboratoire à Paris afin de travailler sur l’intelligence artificielle de Google pour optimiser au maximum son offre digitale auprès de ses clients. De plus, une formation sur les technologies digitales sera fournie à de nombreux collaborateurs de Carrefour.

 

 Carrefour_article

 

 Les détails financiers de cet accord ne sont pas encore connus mais nous pouvons imaginer que l’association du savoir-faire technologique de Google avec les compétences de vente et la connaissance des produits de Carrefour peut rapporter gros.

 


Alric Garnier