Ecologie et Communication

Aujourd’hui (15 novembre) a lieu la journée du recyclage. Comme nous le savons tous, le recyclage, et de façon plus globale l’écologie, sont aujourd’hui au centre des intérêts et des enjeux mondiaux.
Le monde est à un tournant, et l’écologie est aujourd’hui un enjeu majeur. Avec le pouvoir des réseaux sociaux, les marques sont aujourd’hui la cible de nombreuses critiques, et donc de bad buzz, si elles ne sont pas totalement clean sur cet aspect de plus en plus important au yeux des consommateurs. En effet, un sondage révèle que 84% des interrogés estiment que les marques doivent prendre des positions concernant les thèmes liés à l’écologie et au développement durable.

C’est pour cela que nous avons décidé de vous proposer certaines des meilleures campagnes réalisées autour de ces thématiques.


WWF : “ Don’t let this be my #lastselfie”


En 2014, la WWF a utilisé les nouveaux codes de la communication pour faire parler des animaux en voie de disparition. Comme tout le monde le sait, Snapchat est un réseau de vidéo courte (1 à 10 secondes) et qui disparaissent une fois vues. La WWF a donc fait un rapprochement entre le réseau social et ces animaux, créant ainsi la campagne “Don’t let this be my #lastselfie”. Une campagne claire, simple et qui interpelle.

  

 

 

 

TRASH ISLES

Une légende dit qu’un continent entier fait de détritus flotte en pleine mer. Et bien, malheureusement, cette légende est vraie ! Et l’association Plastic Oceans a voulu sensibiliser le monde et les hommes politiques à cette réalité. Pour cela, elle a réussi à transformer cette île de déchets en véritable pays, avec sa propre monnaie, ses frontières et son gouvernement. Une réussite saluée notamment par un Lion à Cannes avec le Grand Prix Design.

 

 

Bring it on

Depuis 2013, H&M a récolté plus de 40 000 tonnes de vêtements usagers et textiles en tout genre, pour les réutiliser ou les recycler. Dans sa vidéo, la marque de mode retrace le chemin des vêtements de la récupération jusqu’au recyclage. L’objectif de la marque est de collecter 25 000 tonnes de vêtements par an d’ici 2020.

 

 

 

“Il était une fois l’huile de Palme”


Pour lutter contre la déforestation provoquée par les cultures d’huile de palme en Amérique du Sud, Greenpeace et Iceland ont produit une vidéo… interdite à la TV britannique ! Dans la vidéo un orang-outangs (25 disparaissent chaque jour à cause des cultures d’huile de palme) détruit la chambre d’une petite fille, à qui il explique la raison de sa présence. Même si la vidéo a été bannie de la TV, le pouvoir des réseaux sociaux a fait de ce spot un succès et un buzz énorme avec plus de 4 millions de vues en à peine quelques jours.