Karcher sur la pub !

LA PUB SUR LE WEB : UN RAS LE BOL DES INTERNAUTES
Disons-le, on a déjà tous râlé devant des pubs qui s’ouvrent alors que nous lisons tranquillement notre article. Preuve en est ; 80%** des internautes jugent la publicité sur le web intrusive et 60%** la trouvent stressante. Des chiffres qui nous posent clairement la question de notre modèle publicitaire actuel, mais pas seulement. La notion de créativité est centrale ; des publicités trop peu créatives pour que les internautes daignent s’y intéresser…

Le couperet est tombé, plus de 25%* des français et allemands utilisent aujourd’hui AdBlockPlus.
Un chiffre qui a de quoi faire cauchemarder les annonceurs… 

DES GÉANTS DU WEB QUI PAIENT POUR DÉBLOQUER LES BLOQUEURS…
Et pour cause ! Ce mois-ci nous apprenions que les géants du web passent à la caisse et signent des accords confidentiels avec la société éditeur d’AdBlockPlus : Eyeo, pour être mis sur leur « Liste Blanche »… Entendez : la liste des pubs jugées « discrètes ». Même si ABP dément, Google (pour ne citer que lui) aurait déboursé 25 millions d’euros ! Si l’on pensait qu’ABP œuvrait dans l’intérêt des internautes, il semblerait que l’argent reste plus intéressant que le combat idéologique contre la pauvreté de la pub et la pub elle-même… 

DES START-UPS POUR BLOQUER ADBLOKER
Qu’à cela ne tienne, certaines start-ups ont senti le filon et veulent maintenant bloquer ABP en ré-encryptant les pubs avec des codes non-identifiables par ses robots. Des plugins tels que dSero permettraient même de reprendre les revenus volés par ABP ; ce qui n’inquiète pas vraiment ce dernier, étant donné la croissance exponentielle !

UNE LUTTE JUSTE OU TRUQUÉE ?
Mais ce combat d’ABP contre le malvertising (bannières truquées renvoyant sur des sites frauduleux) est-il juste pour l’internaute ? D’une part certains défendent la gratuité du web grâce au modèle publicitaire : si la pub n’avait plus de valeur, le web deviendrait alors 100% payant et 80% des internautes n’y auraient plus accès… De l’autre, les fervents combattants œuvrent pour un web nettoyé des pubs bas de gamme pour des pubs premium.

Le tout est de savoir où est réellement l’intérêt des internautes dans tout ça, nous ne pouvons plus feindre de ne pas entendre leurs voix. 

LE MOBILE TOUT SCHUSS !
Nouvel eldorado des annonceurs, aujourd’hui les adblockers ont encore une emprise limitée sur le mobile, ils ne peuvent bloquer toutes les publicités et les éditeurs gardent encore la main sur les applications. Une affaire à suivre…

Sources : *étude Opinion Way **sondage AdYouLike